Avis sur les ventouses anti-cellulite : est-ce que ça fonctionne réellement ?

ventouse anti cellulite

Complexée par votre cellulite, vous avez tout tenté pour faire disparaître vos capitons ? Cela fait des années que vous avez déclaré la guerre à votre peau d’orange à grand renfort de crèmes et d’huiles miracles sans jamais arriver à l’effet escompté ? Vous avez courageusement pratiqué le massage palper-rouler entre deux jus détox « brûle-graisse » et autres tisanes drainantes au goût amer sans résultats ? Pas de panique, les ventouses anti-cellulites pourraient être vos alliées pour retrouver la peau ferme et lisse dont vous rêvez. Mais comment fonctionnent-elles et sont-elles toujours efficaces ? On vous dit tout.

Les ventouses anti-cellulite, qu’est-ce que c’est au juste ?

Similaires aux ventouses de verre utilisées dans la médecine chinoise traditionnelle pour soigner différents maux, les ventouses anti-cellulite, plus souples, permettent d’aspirer la peau grâce à un appel d’air.
Généralement en silicone de qualité médicale, totalement hypoallergénique et neutre afin d’éviter les transferts au contact de la peau ou des huiles, on peut l’utiliser sous toutes les parties du corps présentant de la cellulite. Bien sûr, son utilisation sur le visage ou autres parties du corps dites « sensibles » est à proscrire.
Attention : Même s’ils sont moins chers, évitez d’opter pour des modèles en plastique, moins stables, qui contiennent des phtalates, des agents nocifs et autres perturbateurs endocriniens susceptibles de se libérer au contact de votre peau.

Comment fonctionne la ventouse anti-cellulite ?

La ventouse anti-cellulite permet d’amorcer la lipolyse soit l’élimination des graisses contenues dans les tissus adipeux. Pour cela, elle reproduit les effets du célèbre massage palper-rouler en aspirant la peau. Une sensation similaire pour un moindre effort. Elle s’utilise en général après la douche, sur une peau propre et sèche.

  1. Commencez par vous hydrater en buvant un grand verre d’eau afin de préparer votre organisme au traitement et faciliter le drainage.
  2. Installez-vous ensuite au calme dans un endroit où vous ne serez pas dérangée et choisissez une position confortable, de préférence assise ou semi-allongée pour que vos cuisses ou la zone que vous avez choisi de traiter soient accessibles.
  3. Utilisez votre huile anti-cellulite préférée ou n’importe quelle huile riche en acides gras telle que l’huile d’argan ou l’huile de jojoba pour hydrater l’espace sur lequel vous souhaitez vous concentrer.
  4. Évitez d’utiliser une huile sèche ou certains gels du commerce dont la texture empêcherait la ventouse de glisser correctement sur votre peau.
  5. Saisissez la ventouse entre le pouce et l’index et pincez-la pour en chasser l’air avant de la plaquer sur la partie inférieure de la zone d’action.
  6. Relâchez. La peau est aspirée à l’intérieur de la ventouse. Si cela est trop douloureux, pressez légèrement la ventouse afin de laisser rentrer un peu d’air et de diminuer l’effet de succion.
  7. Le traitement peut commencer. Saisissez la ventouse à sa base sans la pincer pour ne pas la décoller et faites-la glisser verticalement vers le haut. Les connaisseuses reconnaîtront là les sensations un brin douloureuses du massage palper-rouler, mais courage, on s’y habitue !
  8. Une fois arrivée en haut, décollez la ventouse en pressant sur les côtés puis replacez-la à la base et c’est reparti !
  9. Répétez ce mouvement du bas vers le haut pendant 2 à 3 minutes.
  10. Une fois que c’est fini, on abandonne la ventouse pour terminer par de légers mouvements circulaires, toujours du bas vers le haut, afin de stimuler le tissu adipeux et apaiser la peau.

Réitérez l’expérience aussi souvent que possible, dans l’idéal un moins un jour sur deux pour des résultats visibles.

Attention : pour éviter l’apparition de bleus et respecter le sens naturel de circulation du système lymphatique et des veines, on veille à toujours effectuer le mouvement de ventouse de l’extrémité des membres vers le corps. Autrement dit, on ne redescend jamais la ventouse alors qu’elle aspire la peau. Cela serait mauvais pour votre corps et pourrait vous causer des problèmes de santé.

Est-ce que ça fonctionne vraiment ?

Peau plus douce et en meilleure santé, réduction des capitons, les témoignages semblent catégoriques : accompagné d’un mode de vie sain et d’un régime alimentaire adapté, le traitement par ventouses anti-cellulite montrerait des effets dès le premier mois.
Mais ne nous voilons pas la face, le plus compliqué dans ce genre de traitement est la régularité. Pas question de vous relâcher dès les premières améliorations si vous recherchez des effets durables dans le temps.
Le plus compliqué étant de rester motivée, entourez-vous de personnes qui sauront vous redonner du courage les jours de flemme. Ou lisez des citations qui vous rappelleront pourquoi vous avez commencé.

L’utilisation des ventouses présente-t-elle des risques pour la santé ?

Aucun effet secondaire ou danger potentiel n’a été signalé à ce jour concernant les ventouses anti-cellulite. Si vous en faites un usage raisonné (pas besoin de s’acharner à faire plusieurs séances par jour) en respectant le sens d’action (toujours du bas vers le haut) et en l’utilisant uniquement sur les zones de cellulite, vous ne risquez donc à priori rien. Vous pourrez toutefois déplorer quelques bleus notamment sur vos cuisses, signe que la succion des ventouses a cassé quelques veines. Ils devraient se résorber en quelques jours. Cependant, si vous ressentez une gêne ou une irritation suite à l’utilisation des ventouses, consultez votre médecin qui saura vous conseiller.